Quand le rafting a réussi à noyer mon chagrin à Hirafu !

rafting hirafu

Allez, j’ai fait le deuil de l’ascension du Mont Yotei et il est l’heure (8h45) de partir pour… notre sortie rafting avec Niseko Adventure Centre, basé à Hirafu. Troooop cool, je n’en avais pas fait depuis mon adolescence 🙂 Et puis M. Déclic avait l’air content aussi (étonnant malgré son mal de mer) !

Rafting au pied du Mont Yotei

Seule crainte, que faire si les moniteurs ne parlent pas un mot d’anglais… Surpriiiizzzeeee, notre moniteur était anglais et parlait un peu japonais ! Soulagement total ! Après s’être équipés, direction la rivière Shiribetsu, où notre équipage était composé de trois japonais, du moniteur anglais et de nous-mêmes. Quand même, la probabilité pour être à 50/50 dans cette partie-là du Japon était proche de zéro ! Et on avait l’air plus motivé que la team « Japon » 😉

Le plus drôle fût quand même tout le trajet jusqu’à la rivière avec toutes les consignes données… en japonais 😉 On n’a rien compris (notre moniteur quasiment pas mais c’est son métier donc il s’est quoi faire) mais on s’est dit que de toute façon, nous avions notre gilet de sauvetage !

Rafting Niseko

On s’est éclaté, et les rapides étaient vraiment facilement praticable (cette excursion peut se faire dès 6 ans !). En prime, on a pu faire un plouf dans la rivière pendant la balade. On a été le seul raft à tenter le plongeon dans l’eau à 15 degrés – gros kiffe 🙂

img_4308
rafting hirafu

Sans grande surprise, on était un peu crevé après alors on a pris un verre au bar de NAC Adventures avant de rentrer manger. Et là, il a commencé à pleuvoir… Parfaite occasion de se poser un peu et de mater des séries.

De la course à vélos au sommet de Hirafu 

Mais j’ai la jujotte facile et surtout, la course de vélos passait sous notre fenêtre et ça valait le coup d’œil – j’ai trouvé cela assez rigolo de voir les supporters et surtout la remise des prix, où il n’y avait quasiment personne ! Mais bon, on est à Hokkaido, pas au Tour de France.

img_4321

hirafu
hirafu

hirafu
img_4377

Après cela et malgré le temps à nouveau menaçant, j’ai pris la Hirafu Gondola (1100 yen aller-retour) pour avoir une vue imprenable du Mont Yotei (enfin, ce que je pouvais en voir vue les nuages menaçant). J’étais seule au sommet (donc un peu seule au monde, il faut le dire) et j’ai bien apprécié le paysage. Après, ça reste une station de ski en été, donc à part regarder le Mont Yotei, il n’y a pas grand-chose à faire. Mais j’ai vu un gros mur de nuage arrivé et je me suis dit « Il est temps de descendre ma petite dame ! ». J’ai bien fait… la pluie a fait son apparition pile quand j’étais dans l’oeuf !

img_4310
hirafu

img_4340

img_2669
img_4311

img_4371

hirafu
hirafu

img_4368

Demain, nous partons pour de nouvelles aventures et, comme vous l’aurez compris (je sais je me répète), c’est avec une grande déception que je quitterai le Mont Yotei !

Allez, je vais noyer mon chagrin dans le onsen (c’est le cas de le dire !!). Mais le bilan de la journée est quand même qu’on s’est bien éclaté !

hirafu

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *