Deux jours d’escapade à vélo dans la région de Hualien

Ce jour là (samedi), notre quatuor de choc était censé perdre 2 de ces membres, Grace (qui poursuit son voyage à Taïwan) et Su-Ah (qui rentre chez elle à Taïwan). Nous devions être deux (Lena et moi) à se lancer dans cette petite aventure. Un peu triste de ne pas avoir pu dire au revoir à Su-Ah partie acheter à manger, mais vu l’heure, Lena et moi nous étions mises en route pour louer nos vélos. Mais première étape, le centre d’information pour repérer les pistes cyclables. La côte est de Taïwan semble avoir été créée pour le vélo, puisqu’il est possible de faire toute la côte à vélo !

La personne au centre d’information ne pipait par un seul mot de ce qu’on lui demandait… Heureusement qu’il y avait une carte pour qu’on lui demande avec le langage des signes si on pouvait bien faire ce qu’on voulait.

Notre objectif : partir de Hualien, descendre la côte se situant dans la partie rose/orangée de la carte puis remonter à travers les montagnes dans la partie orange. On comprend qu’il faut environ 5h. Mouai pas convaincue… mais bon, en route !

IMG_4373

En chemin, coup de fil de Grace qui nous demande où on est, car finalement, Su-Ah veut aussi faire du vélo et va rester la journée avec nous ! Grace en revanche avait son train dans l’après-midi et nous a quitté (mais pour mieux la retrouver à Taipei !). Bon il est presque 10h… Or il faut nuit vers 17h30. Nous avons loué les vélos dans une boutique conseillée par l’auberge de jeunesse et qui s’est avérée être une excellente adresse puisqu’ils proposent des VTT (et non des bicyclettes).

  • : quand la gare est derrière vous, marcher la droite jusqu’à la première intersection, traverser et le magasin est légèrement sur la droite (reconnaissable à son logo en forme de citron).
  • Combien : 350 TWD pour 1 journée et demi (location du samedi 10h au dimanche 16h)
  • Informations : le coût comprends le prêt du casque, de l’anti-vol et d’un sac à vélo à poser sur l’arrière.
IMG_4369

 


JOURNÉE 1 

Nous sommes ultra motivées et on se met en route vers la côte, au milieu des pots d’échappement (vivement le bord de mer). Sauf qu’on a eu vraiment du mal à capter comment rejoindre la piste cyclable en bord de mer, qui se situait de l’autre côté d’une voie rapide (4 voies en tout). On a un peu tourné en rond, tenté de demander notre chemin, avant de se décider à emprunter la voie rapide en se disant qu’il y aurait bien un embranchement. C’est donc 45 minutes après la location qu’on arrive enfin en bord de mer. On était déjà un peu morte 😉

IMG_1953

IMG_1956
IMG_1958

A ce stade, on s’est dit qu’on ne ferait que la côte aujourd’hui et la montagne demain ! Nous avons donc longé la côté, en suivant les indications (plus ou moins claires), nous faisant parfois revenir sur la route puis passer dans des quartiers résidentiels avant de revenir au bord de mer. On s’est tout même arrêté pour tremper nos pieds dans l’eau. On avait nos maillots, mais la marée et les courants étaient trop dangereux…

IMG_1962

IMG_1972

IMG_1978
IMG_1980

Puis arrive un grand moment de perplexité voire de solitude (enfin à 3) où le sable remplace la route… On laisse nos vélos et on décide d’aller voir un peu plus loin ce qu’il en est… Constat sans appel, le typhon a ravagé une grosse partie de la route mais il est possible de traverser à pieds avec le vélo. Sauf qu’une fois arrivées de l’autre côté, un cycliste nous prévient que la route est encore barrée plus loin et qu’ils sont en plein travaux de rénovation… Bon et bien demi-tour… Nous n’aurons pas été loin en vélo ! Du coup, on s’est dit qu’on allait revenir sur nos pas pour pic-niquer face à la mer.

IMG_3996

IMG_1986
IMG_1988

IMG_3998
IMG_4001

IMG_1990

IMG_1992

IMG_1998

IMG_2009

Comme il était encore tôt, nous nous sommes motivées pour revenir au point d’entrée de la piste cyclable du matin pour ensuite remonter vers le nord, jusqu’à la plage de Qixintan. Si la piste n’est pas folichonne au début, elle deviendra vraiment sympa par la suite ! Mais on était tellement affamée (encore), qu’on a fait une pause dans un petit resto (la devanture noire ci-dessous) qui nous plaisait bien de l’extérieur !

IMG_2036

Après cette pause plus que bienvenue, direction cette fameuse plage… sauf que nous ne l’avons jamais atteinte ! Fatigue quand tu nous tiens… On s’est arrêté au bout du port (après la visite d’un musée bien sympathique) et on a décidé de rentrer à l’auberge, d’autant que Su-Ah voulait prendre son train pas trop tard.

IMG_2047

IMG_2058
IMG_2066

IMG_2077
IMG_2100
IMG_2116

IMG_2090
IMG_2096
IMG_2094

Au final, bien qu’incapable de vous dire combien de kilomètres on a parcouru (peut être environ 30km), nous aurons passé tout de même plus de 5h sur notre vélo ! Imaginez si on avait tenter de faire notre objectif initial ! On aurait fait nuit blanche !!

Après le départ de Su-Ah, Lena et moi étions vraiment sur les rotules mais il fallait bien sortir pour manger un bout. En manque de nourriture occidentale, nous avons été au subway et ça a fait du bien !!! On a finalement eu le courage de se promener dans la ville le soir mais à 21h, on était de retour avec la volonté de passer une bonne nuit de sommeil… Sauf que bien évidemment, avec le bruit, le manque de délicatesse de certains occupants et la lumière on/off, et bien on n’a pas vraiment beaucoup dormi !


JOURNÉE 2

Lena et moi, on voulait vraiment se baigner, n’importe où on s’en moquait. La gérante nous a alors dit qu’il fallait aller à Liyu Lake. Ce fût donc notre objectif du jour 🙂 Route de montagne de 20 km à l’aller et 20 km au retour…! Départ vers 8h30 !

IMG_2134

IMG_2141

On en a un peu (beaucoup) bavé à l’aller (je hais les faux plat) mais on a été super fière d’y arriver 🙂 Les paysages étaient superbes et en plus on se sentait vraiment en forme. Cependant, à notre arrivée, le premier panneau qu’on repère est celui disant qu’il est interdit de se baigner dans le lac… Euh c’est quoi ce délire… On décide de faire le tour du lac à vélo en se disant que la baignade doit surement être permise à un autre endroit.

IMG_2157

IMG_2166
IMG_2177

A mi-chemin, on s’arrête pour pic-niquer, avec un point de vue bien sympathique sur les environs. On commence à avoir des courbatures et surtout vraiment mal aux fesses… Un peu dubitative, on se remet en route, sans parvenir à trouver un seul endroit où se baigner. Le typhon étant également passé par là, une partie de la piste cyclable est fermée… On se décide à demander à des personnes que l’on croise s’ils connaissent l’endroit où se baigner mais la réponse fût toujours la même – interdiction de se baigner… Et là on dit, merci madame la gérante de l’auberge…

IMG_2189

IMG_2199
IMG_2200

IMG_4160

IMG_2211

IMG_2223

Pour la petite histoire, à notre retour, la gérante de l’auberge nous dira qu’il ne s’agissait pas de ce lac mais d’un autre et qu’elle était persuadée de nous avoir indiqué le bon… Ah ben j’aurais bien aimé le savoir avant de faire 40km de vélo !! Heureusement que la balade valait tout de même le coup ! 

Au retour, nous repérons un panneau avec une piste cyclable alternative. On s’y engage et qu’est ce qu’on a bien fait ! On était au milieu des plantations et on pu apprécier à notre rythme la balade à vélo. Vers la fin, on commençait sérieusement à tirer la langue…

IMG_2238
IMG_2240

IMG_2283

IMG_2258
IMG_2302

IMG_2271
IMG_2290

On rend le vélo vers 15h, exténuée mais heureuse d’avoir fait autant en 2 jours ! Lena avait son train en fin de journée, j’étais donc toute seule pour la soirée du dimanche (sniff). Mais soyons honnête, j’avais tellement du mal à marcher, tellement mal aux fesses et aux mains, que ce n’était pas plus mal car je n’aurais pas pu passer la soirée à déambuler dans les rues ! Pour ma part, retour à Taipei le lendemain fin de matinée. Le gros point positif ? Grace sera également à Taipei ! Youhou ! En tout cas, je n’aurais pas pu rêver meilleur séjour à Hualien ! Merci les filles 🙂

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *