Gasa, une impression de bout du monde

Aller dans ce district, et bien, ça se mérite, il nous a fallu pas moins de 6h pour y arriver. Et quand nous avons amorcé le dernier virage avant la vallée nous permettant de voir le Dzong de Gasa (centre administratif du district), la vue nous a coupé le souffle, le paysage était irréel. Nous étions arrivés à la frontière du Bhoutan. Derrière le Dzong, l’Himalaya puis la Chine. Le temps nuageux a ajouté aux côté irréel du paysage.

Dzong de Gasa

Dzong de Gasa

Sur le côté droit du Dzong et derrière se trouve le peu d’infrastructures l’entourant (une école, un semblant de banque, des petites boutiques d’appoint et un terrain vague faisant office de terrain de foot). La vie y est difficile car en raison de l’altitude, l’agriculture y est extrêmement difficile. Les habitants développent plutôt une activité d’élevage de chevaux, leur permettant ainsi d’offrir leurs services lors de trek.

IMG_1344

Gasa – Boutiques d’appoint et terrain vague

IMG_1351

« Banque » de Gasa

Et voici quelques habitants de ce charmant village !

IMG_1349

Gasa

IMG_1343

Gasa

Nous avons dormi derrière le Dzong, chez l’habitant. Nous étions les premiers étrangers à être accueillis chez lui. Aucune route pour y aller, il a fallu grimper une colline parmi une végétation un peu hostile…

IMG_1355

Le chemin de la « guesthouse »

IMG_1357

Le chemin de la « guesthouse »

A l’arrivée, là encore, la vue est incroyable.

Vue depuis la maison de nos hôtes

Vue depuis la maison de nos hôtes

La prise de contact a été assez compliquée car nos hôtes étaient très timides et ne parlaient pas un mot d’anglais. Nous avons suivi leur rythme de vie, à savoir qu’à 19h, tout le monde était au lit. En même temps, il n’y avait pas grand chose à faire et il faisait, à ce moment là du voyage, extrêmement froid (il a même neigé durant la nuit). Autant dire que nous avons passé notre tour pour le brin de toilette en extérieur (il n’y avait de toute façon pas douche). Nous avons dormi dans leur pièce à prières (à défaut de terme plus approprié) avec nos amis les araignées… Nos hôtes ne souhaitaient pas être pris en photo. Mais en voici quelques une de leur maison.

Une partie de la cuisine de nos hôtes

Une partie de la cuisine de nos hôtes

Pièce à vivre centrale de la maison

Pièce à vivre centrale de la maison

IMG_1363

Notre chambre (salle de prières)

IMG_1394

L’équipement anti-froid pour la nuit…

Puis la nuit est passée, nous nous sommes levés et nous avons pu admirer le paysage sous un grand ciel bleu. C’est à ce moment là précis où je suis tombée complètement amoureuse du Bhoutan. J’ai ressenti une grande sérénité et un sentiment de liberté. Cette visite de Gasa a certainement été la plus authentique des visites de ce voyage.

Gasa au matin

Gasa au matin

IMG_1397

Gasa au matin

IMG_1403

Gasa au matin

IMG_1409

Gasa au matin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *