L’ascension plus que ratée du Mont Yotei

Mont Yotei

On part pour l’un des endroits que je rêvais de voir et l’une des principales raisons du choix d’itinéraire, j’ai nommé le Mont Yotei, considéré comme le mini Mont Fuji (de part sa forme) et l’une des 100 plus célèbres montagnes du Japon. Mon objectif : en faire l’ascension.

Nous revoilà donc partis sur les routes d’Hokkaido, avec cette fois-ci, M. Déclic au volant. Nous avons pris le trajet bordant la mer avant de nous enfoncer dans les terres où le paysage était, je dois le dire, bien vert. Pas étonnant avec la tempête tropicale qui venait de passer la semaine précédente.

img_7547

img_2586

Là encore, on a pris notre mal en patience, les Japonais roulent lentement… Vraiment lentement. Et nous sommes donc arrivés en toute fin de matinée dans le village d’Hirafu dans le district de Niseko, avec en toile de fond le fameux Mont Yotei, à moitié caché les nuages… pas de bol. Mais cela n’enlève en rien au côté magique de ce paysage, bien que la luminosité était assez pourrie pour faire de belles photos 😉

img_2637

Hirafu, c’est l’archétype de la station de ski en été, c’est-à-dire que c’est mort de chez mort ! Beaucoup d’établissements (hôtels et restos) étaient fermés. Mais heureusement, nous avons eu droit à l’animation de la saison (enfin le lendemain), la course de vélo d’Hokkaido ! Mais c’est vraiment sympa et calme 🙂

Mont Yotei

Mont Yotei
img_2584

img_2578

Mais pas de panique, la ville de Kutchan n’est qu’à 15min en voiture et est bien plus animée (si c’est ce que vous recherchez). Notre hôtel (Chalet Ivy) est topissime : laundry gratuite, salle de sport, onsen, kitchenette dans la chambre, bref, c’est plus un appartement qu’une chambre d’hôtel ! Et… on a la vue sur le Mont Yotei !

img_2577

Ma sortie laborieuse à vélo

Après avoir fait quelques courses au supermaché et grignoter un bout, je suis partie en quête de la location d’un vélo 🙂 M. Déclic n’a pour sa part pas vécu cette expérience (le vélo et lui font deux). Il faisait une chaleur à crever mais c’est vraiment l’endroit pour faire du vélo.

Je l’ai loué chez Rythm – le personnel parle anglais – à 50 mètres de mon hôtel. Les locations sont soit pour 2h soit à la journée. Comme c’est la basse saison, et que c’était déjà le début de l’après-midi, j’ai pris une location pour 2h puisqu’ils fermaient à 16h….

img_2667

C’est donc avec cette super carte ci-dessous que je suis partie en exploration avec comme objectif de me rapprocher du Mont Yotei 🙂

Mont Yotei

Et ben loupé total mais alors plus loupé tu meurs! Je n’ai rien compris à la carte et même en couplant la carte avec google maps, je ne m’en sortais absolument pas. J’ai tourné en rond, fait plusieurs fois demi-tours, mais les paysages étaient magnifiques.

img_2629

Mont Yotei

img_2589
img_2598

img_2635

img_7564

Tout ça pour au final emprunter une route portant encore les stigmates de la tempête tropicale avec des arbres en travers de la route… La loose totale ! Mais le fait est que j’ai vraiment adorée cette balade à vélo !

img_7580

img_7579

Mont Yotei
Mont Yotei

img_2642

img_2653

img_7573Je suis revenue donc 2h plus tard au stand de location. Le mec, sympa, me demande où est-ce que j’avais été. Que lui répondre sinon « I don’t know » ! Il a fait une sacrée tête en mode « elle a l’air un peu débile » mais c’était la stricte vérité. A force de vouloir suivre cette put*** de carte qui était du chinois pour moi (ou du japonais, au choix), j’ai fini par me laisser porter par le paysage sachant qu’avec mon téléphone et google maps, je n’aurais aucun problème à revenir à l’hôtel. En revanche, j’ai craché mes poumons tellement que c’était vallonné !

Mont Yotei

Je me suis arrêtée à NAC Adventures (une société locale qui propose des activités type rafting) pour leur demander conseil. J’ai même pu avoir le contact d’un guide pour l’ascension du Mont Yotei le lendemain. Première mauvaise nouvelle, il ne pouvait pas. Et bien nous irons par nous-mêmes 🙂

Le kiffe de la journée : le onsen

Epuisée mais heureuse, j’ai donc fini dans le onsen de l’hôtel afin de détendre mes muscles (et surtout kiffer ma life !). Et il y en a bien deux, un intérieur et un extérieur !

Chalet Ivy

img_7593
img_7588
img_7595

Pour notre diner, nous sommes partis faire le plein à Kutchan au grand supermarché MaxValu Kutchan où du coup nous avons un peu décidé de goûter des trucs vraiment typiques (avec plus ou moins des râtés !).

Vint le moment de se dire, mais que fait-on demain. Le Mont Yotei, le Mont Yotei, le Mont Yotei, yeeeehhhh !!!!!! Et non, demain, ils annoncent de la pluie dans l’après-midi. Trop compliqué sachant que c’est quand même une ascension aller-retour d’environ 9h. Autant vous dire que j’étais super méga déçue… Au moins j’ai pu voir un coucher de soleil sympa…

img_7751

Mais comme j’étais passée à NAC (Niseko Adventure Center), j’avais pris un joli petit dépliant… du coup, on a booké une activité pour le lendemain matin, mais ça, c’est pour un autre article ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *