Red Center – Uluru, le jour où j’ai marché sur Mars !

Ca y est c’est le grand jour, direction le « Bush Australien » et plus précisément le « Red Center » ! 4h d’avion plus tard, nous atterrissons à l’aéroport « Ayers Rock » (et oui, en 4h de vol intérieur, nous avons seulement traversé la moitié de l’Australie !). La vue durant le vol a été plutôt monotone mais également intrigante (de grandes étendues rouge avec une végétation faite de mini buissons et parfois, des formes blanchâtres – nous apprendrons plus tard qu’il s’agissait de lacs de sel).


PARTIR EN GROUPE AVEC WAYOUTBACK

Nous avions choisi pour cette partie du voyage de passer par une agence locale pour découvrir les sites géologiques de l’Ayers Rocks à Alice Springs, tout en faisant du camping. Il s’agissait de wayoutback, et nous avions pris le safari « 4 Day / 3 Night Wallaby Dreaming Red Centre 4WD Safari(W04) ». Et bien nous n’avons pas été déçus ! Non seulement le safari a été au-delà de nos attentes, mais nous avions un guide exceptionnel, Rhett Ericsen-Miller, qui était littéralement multi-tâches (guide, herboriste, chauffeur, cuisinier, aventurier et j’en passe ! un Indiana Jones des temps modernes).

Nous avons donc retrouvé notre groupe (12 personnes) composé, par le plus grand des hasards, à moitié de français et à moitié d’allemands. L’entente fut très bonne et dès notre arrivée, nous avons pris la route pour aller voir l’Ayers Rock de plus près. Le paysage est saisissant et les couleurs, et bien, vraiment rouge et bleu ! Etrangement, il y a énormément de végétation.

Juillet /août est la meilleure période pour visiter le centre en raison des températures très agréables (environ 15/20°C). Avant et après, et bien, le centre est une vraie fournaise, avec des températures dépassant les 40°C. Malheureusement pour nous, les températures ont été beaucoup plus froides que prévues (avec en prime beaucoup de vent) et aucune personne de notre groupe n’était vraiment équipé de manière appropriée. Mais ça ne nous a pas empêché de bien profiter de notre safari, même si les nuits furent glaciales !
IMG_2417

Ayers Rock – végétation

IMG_2498

Ayers Rock (végétation)

L’ayers Rock est en gros, un énorme rocher (pour les novices) ou un inselberg (pour les connaisseurs). En faire le tour à pied prend beaucoup de temps (son périmètre est de 9.4 km). Rhett nous a emmené à différents endroits en camionnette, qui a été notre deuxième maison après les tentes de camping !

Notre camionnette de voyage

Notre camionnette de voyage

IMG_2414

Ayers Rock

IMG_2420

Ayers Rock

IMG_2428

Ayers Rock

IMG_2434

Ayers Rock

IMG_2437

Ayers Rock

IMG_2444

Ayers Rock – notre groupe

IMG_2475

Ayers Rock (en fin d’après-midi)


Monter l’Ayers Rock

Sachez qu’il est possible de monter l’Ayers Rock (à un seul endroit, où il y a un semblant de chemin tracé) même si cela est fortement déconseillé car contraire aux croyances des aborigènes, qui le considèrent comme sacré. Par ailleurs, en raison de la dangerosité de la montée, il arrive fréquemment qu’une telle montée soit interdite (en raison d’un vent trop fort par exemple, ce qui fut le cas à notre arrivée).


IMG_2416

Ayers Rock – signalisation pour le monter

IMG_2425

Ayers Rock – signalisation pour le monter


Coucher du soleil

Rhett nous a ensuite amené en haut d’une colline afin de pouvoir admirer le coucher du soleil et les couleurs changeantes de l’Ayers Rock. Nous avons eu en prime un petit apéritif bien sympa malgré le vent glacial du moment ! C’est un site où il y avait énormément de touristes mais Rhett, en connaisseur, a su nous mener à en endroit où les touristes ne restent pas longtemps dès que la lumière baisse de trop. Grosse erreur d’ailleurs pour eux, car la vue était incroyable ! Les photos qui suivent apparaissent dans l’ordre de leur prise au moment du coucher du soleil.

IMG_2503

Ayers Rock

IMG_2518

Ayers Rock

IMG_2533

Ayers Rock

IMG_2542

Ayers Rock

IMG_2556

Ayers Rock

Nous nous sommes ensuite mis en route à notre campement. Nous étions congelés mais heureux de se retrouver autour d’un bon feu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *